Elle et Le Client clôturent la compétition

Elle et Le Client clôturent la compétition©SBS Distribution / Habib Majidi, DR
A lire aussi

Marine de Guilhermier, publié le 21 mai

Alors que le jury de George Miller dévoilera son palmarès demain soir, il reste deux films à découvrir en compétition ce samedi 21 mai : Elle de Paul Verhoeven et Le Client d'Asghar Farhadi. Dernières présentations de ce 69ème Festival de Cannes.

Elle

Paul Verhoeven est de retour ! À Cannes mais aussi dans les salles françaises car son film Elle sortira sur nos écrans le 25 mai. Son dernier long-métrage à avoir atteint le grand écran en France est Black Book en 2006. Le cinéaste néerlandais n'avait pas non plus mis les pieds sur la Croisette depuis que son film culte Basic Instinct avait fait l'ouverture du Festival en 1992 où il était également en compétition. Avec Elle, le réalisateur adapte un roman français (Oh... de Philippe Djian) et signe son premier film dans la langue de Molière. Pour l'occasion, il s'est entouré d'une de nos plus grandes comédiennes, Isabelle Huppert, mais aussi du maître de cérémonies de cette année, Laurent Lafitte, ou encore de Virginie Efira, qui présentait également Victoria à la Semaine de la Critique, et Charles Berling. Elle est un film intense qui raconte l'étrange fascination que Michèle (Huppert) entretient pour l'homme qui l'a violée dans sa maison et qu'elle traque sans relâche. Isabelle Huppert recevra-t-elle un nouveau Prix d'interprétation pour sa composition ? On le saura demain !

Le Client

Le dernier film de la compétition de cette année nous vient d'Iran et est signé Asghar Farhadi. C'est la seconde fois que le réalisateur est en lice pour la Palme d'or. Son précédent film, Le Passé, avait remporté le Prix du Jury Œcuménique en 2013 et avait permis à Bérénice Bejo de repartir avec un Prix d'interprétation. Le Client raconte l'histoire d'un couple en crise à Téhéran. Farhadi a choisi de tourner avec des comédiens qu'il connaît bien pour les avoir déjà dirigés par le passé : Shahab Hosseini dans À propos d'Elly et Une séparation et Taraneh Alidoosti dans Les Enfants de Belle Ville, La Fête du feu et À propos d'Elly. La presse a déjà été séduite par le long-métrage qui oscille entre polar et étude psychologique et qui confirme le talent sensible du metteur en scène. Espérons que le fait de passer après 20 autres longs-métrages ne portera pas préjudice au film qui pourrait avoir sa place au palmarès.

 
0 commentaire - Elle et Le Client clôturent la compétition
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]