Ken Loach remporte la Palme d'or pour Moi, Daniel Blake !

Ken Loach remporte la Palme d'or pour Moi, Daniel Blake !©Hahn-Nebinger-Genin, Abaca
A lire aussi

Pauline Julien, publié le 22 mai

Après dix jours de compétition et de défilés glamour sur le tapis rouge, le 69ème Festival de Cannes se clôture ce dimanche soir.

"Tout a une fin" clame Laurent Lafitte en guise d'introduction de cette ultime soirée cannoise, tout en évoquant les dernières scènes de quelques classiques du septième art, avant que Naomi Kawase et Marina Fois ne viennent remettre la Palme d'or du court-métrage au drame espagnol Timecode de Juanjo Gimenez. Catherine Corsini et Willem Dafoe ont ensuite décerné la Caméra d'or, qui récompense le meilleur premier film, toutes sélections confondues, à Divines de Houda Benyamina, qui nous a offert un beau moment d'émotion et un vigoureux plaidoyer pour les femmes cinéastes.

Le jury de George Miller a ensuite été acueilli sur scène avant que Jean-Pierre Léaud ne reçoive sa Palme d'honneur. Après un petit intermède musical très réussi signé Ibrahim Maalouf, les membres du jury ont tour à tour révélé leur palmarès. C'est finalement Mel Gibson, le premier Mad Max de George Miller, qui est venu remettre la prestigieuse Palme d'or à Ken Loach pour Moi, Daniel Blake, la deuxième de sa carrière après un premier triomphe en 2006 pour Le Vent se lève. Le cinéaste en a profité pour livrer un discours engagé avant de conclure : "Un autre monde est possible et nécessaire". Son nouveau drame social sera d'ailleurs projeté en clôture de cette 69ème édition cannoise.

Sans plus tarder, découvrez ci-dessous le palmarès de ce Festival de Cannes 2016.

Palme d'or :Moi, Daniel Blake de Ken Loach

Grand Prix :Juste la fin du monde de Xavier Dolan

Prix du Jury :American Honey d'Andrea Arnold

Prix de la mise en scène : Cristian Mungiu pour Bacalaureat et Olivier Assayas pour Personal Shopper

Prix du scénario :Le Client d'Asghar Farhadi

Prix d'interprétation féminine : Jaclyn Jose dans Ma' Rosa

Prix d'interprétation masculine : Shahab Hosseini dans Le Client

Caméra d'or :Divines de Houda Benyamina

Palme d'or du court-métrage :Timecode de Juanjo Gimenez

Mention spéciale du jury du court-métrage :La Fille qui dansait avec le diable de Joao Paolo Miranda Maria

 
26 commentaires - Ken Loach remporte la Palme d'or pour Moi, Daniel Blake !
  • avatar
    charov -

    Exubérante Mme Benyamina ?
    Exubérant : du latin " uber " sein, mamelle. Qui a de gros seins. Exemple : Jane Mansfield était une femme exubérante. " Le pied de la lettre " Michel Tournier.

  • avatar
    brunette38 -

    Ken Loach : un très très grand cinéaste et l'un des seuls à mettre en scène la vie des gens "ordinaires" avec tous leurs problèmes et à nous montrer la socìété d'aujourd'hui dans laquelle ils peuvent de moins en moins vivre ; monde ultra libéral où règne l'argent et l'injustice.
    Merci à Ken Loach pour tous ses films, merci au jury du Festival pour l'avoir reconnu.
    Oui un autre monde est possible et nécessaire.

    avatar
    karl -

    Bravo brunette38. J e suis tout à fait d'accord. Si tout le monde pensait comme toi...ce serait beaucoup mieux. Mais aux yeux de nos politiques, ce qui importe c'est le pouvoir et le fric, les autres ils ne les connaissent pas. J'espère qu'un autre monde sera possible mais j'en doute, je suis devenue très pessimiste et le feu d'artifice c'est que hollande se dit homme de gauche.
    C'est lamentable...Bisous à toi Brunette38

  • avatar
    cybertshot -

    tout le monde s'en fou de la palme sauf les parasites qui sont la bas

    avatar
    kikibibi -

    Faudrait pas vous considérer comme le roi du monde! moi ça m'intéresse, et bien d'autres cinéphiles!

  • avatar
    lololola -

    arretez le massacre.vous nous faites vomir...tout est fait d avance comme l eurovision..une majorite de Français ont du mal a joindre les fins de mois et la qu est ce que l on voit des femmes a demi nu des mecs qui ne tiennent plus debout qui ressemblent plus a des pingouins qu a des cinéastes et qui se gavent a longueur de journee sur le dos du contribuable..mme EL KONNERIE DANS TOUTE SA SPLENDEUR pourrait leur pondre 1 texte de loi pour les taxer au maximum..quelle honte de voir ce spectacle de desolation. j ai la gerbe

  • avatar
    charov -

    Magnifique, admirable Ken Loach !
    Merci au festival de Cannes d'avoir sélectionné ce film. Merci au jury d'avoir couronné ce grand artiste. Bel hommage au cinéma l' arrivée de Laurent Lafitte sur la scène du palais du festival. Hier soir L. Lafitte a été parfait. Nous avons suivi, comme au cinéma, jusqu' à la fin du générique la Télévision du festival de Cannes , une équipe passionnée par son travail . Vive le festival de Cannes !

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]