Pourquoi Vincent Lindon a dit non à Tarantino

Pourquoi Vincent Lindon a dit non à Tarantino©JACOVIDES-BORDE-MOREAU, BestImage
A lire aussi

Christian Pambrun, publié le 28 mai

Cette deuxième semaine de compétition cannoise a été marquée par la projection du film "Rodin", de Jacques Doillon . Vincent Lindon, qui joue le fameux sculpteur, a fait quelques confidences à Isabelle Morizet le samedi 27 mai pour Europe 1.

Percer à Hollywood est un rêve pour de nombreux acteurs français. Pourtant, lorsque Quentin Tarantino a offert un rôle à Vincent Lindon pour "Inglourious Basterds", le comédien a refusé. "C'était un rôle pour le début du film qui durait un quart d'heure, qui était plutôt bien mais en même temps, il y avait un film de Stéphane Brizé qui s'appelait Mademoiselle Chambon qui se tournait aux mêmes dates", explique-t-il. Et d'ajouter : "J'aurais pu faire des pieds et des mains pour que Stéphane Brizé décale son film mais je préfère être le roi dans mon royaume qu'un Français dans un film américain, c'est-à-dire pour un rôle de paysan."

La consécration d'un virtuose du grand écran

Dire non n'a pas nui à sa carrière, puisqu'en 2015, grâce à son rôle dans " La Loi du marché ", l'acteur a remporté le Prix d'interprétation masculine au Festival de Cannes, puis le César du meilleur acteur en 2016.

Et cela n'a fait que renforcer son attachement à l'industrie cinématographique française par rapport à une carrière hollywoodienne : "Tout le monde s'y est cassé les dents, ça n'est pas une fin en soi, on ne fait pas les mêmes films (...), tout le monde est allé aux Etats-Unis et tout le monde en est revenu - voilà, ça ne m'intéresse pas !", conclut-il. La chance sera-t-elle au rendez-vous ce soir lors du Palmarès pour l'interprète de Rodin ?

 
2 commentaires - Pourquoi Vincent Lindon a dit non à Tarantino
  • avatar
    charov -

    Pourquoi aller jouer le nième méchant à l' accent " frenchie " dans un film américain?

    Décidément on n' a pas fini de payer notre opposition à la guerre en Irak ! Un acteur français qui a tourné avec les plus grands réalisateurs, dans des premiers rôles c'est Charles Boyer, dans des seconds rôles il y a Marcel Dalio. On peut lire que Jacques Audiard va tourner un western en Europe dont l' action se situe en Orégon. Comment va-t-il faire pour filmer le ciel, car celui de l' Orégon est unique au monde et donne l'impression que l'on peut le toucher . Tous les voyageurs au XIX ème siècle racontent cela dans leurs récits de voyages; cette anecdote rapportée par Francis Parkman (?). Il raconte que, voyageant dans les grandes plaines, il rencontre un indien à cheval, son premier indien, instant de tension extrême, lorsque soudain l'indien lève le bras en signe d' amitié : " Bonjour " dit-il en français. Extraordinaire !

    avatar
    charov -

    Pour son film, se déroulant au cours de la ruée vers l' or en Californie, M.Jacques Audiard devrait lire,
    si ce n'est déjà fait, " Quand la Californie était Française " . En 1848 , San Francisco ne comptait qu"une douzaine de Français, en 1851 près du quart de la population était française et la ville de San Francisco était appelée " Le Paris du Pacifique ". Tout ceci pour dire que M. Audiard pourrait alors embaucher des acteurs Français..

    avatar
    charov -

    ...et M. Vincent Lindon pourrait y jouer le rôle d'un patron de restaurant

    " Les Frères provençaux ", le directeur d'un théâtre, à Grass Valley, ou le patron du Poodle Dog ( en réalité , la Poule d' or ) une maison de jeux où les français imposèrent la roulette. Voilà !

  • avatar
    GonzoVador -

    J'adore Vincent Lindon mais quelle connerie de vouloir rester le coq trônant seul sur son tas de fumier même si c'est du fumier Français !
    Ceci étant bien-sûr une image et je ne veux porter un quelconque jugement sur Stéphane Brizé (dont je n'ai jamais entendu parler) ni sur son film Mademoiselle Chambon (que je ne connais pas plus) ...

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]