Golshifteh Farahani : "Avec Paterson, c'est la première fois qu'un cinéaste exploite ma part joyeuse".

par telerama

Golshifteh Farahani : "Avec Paterson, c'est la première fois qu'un cinéaste exploite ma part joyeuse".

 
0 commentaire - Golshifteh Farahani : "Avec Paterson, c'est la première fois qu'un cinéaste exploite ma part joyeuse".
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]