Benedetta : Virginie Efira voyait ses scènes de sexe "comme une chorégraphie"

Benedetta : Virginie Efira voyait ses scènes de sexe "comme une chorégraphie"©Guy Ferrandis - Virginie Efira et Daphné Patakia dans "Benedetta" (2021) de Paul Verhoeven., DR

, publié le 23 juin

Le 9 juillet 2021, Virginie Efira sera à l'affiche de "Benedetta" de Paul Verhoeven. Invitée sur le plateau de Quotidien, ce mardi 22 juin, la comédienne est revenue sur sa rencontre avec le réalisateur et sur les scènes de sexe du film.

Sélectionné en compétition au Festival de Cannes, "Benedetta" de Paul Verhoeven sortira au cinéma vendredi 9 juillet. Le long-métrage, qui est une adaptation du livre "Soeur Benedetta, entre sainte et lesbienne" de Judith C. Brown, est inspiré de l'histoire vraie de Benedetta Carlini. Le scénario qui se déroule au XVIIe siècle met en scène Benedetta Carlini, soeur italienne, qui est sur le point d'être béatifiée quand elle est jugée pour saphisme. Virginie Efira, qui incarne cette dernière, était invitée sur le plateau de Quotidien mardi 22 juin, pour évoquer sa rencontre avec le réalisateur qui l'a de suite averti qu'il y aurait "beaucoup de sexe". Mais visiblement, la comédienne a accepté ce challenge en lui répondant : "No problem. Bien sûr. À partir du moment où on tourne avec Verhoeven, on s'imagine bien que ce ne sera pas totalement la comtesse de Ségur."

Au-delà du simple fait que ces scènes ne dérangeaient pas la comédienne, Virginie Efira y a vu un véritable jeu artistique de la part de Paul Verhoeven : "C'est un cinéaste qui s'intéresse à montrer ce qu'il y a derrière les gestes, derrière la chorégraphie corporelle." La comédienne n'a pas hésité à souligner que c'était "un grand cinéaste".

"On avait des scènes d'intimité très fortes"

Et la plupart de ces moments d'intimité, c'est avec Daphné Patakia ("OVNI(s)"), que Virginie Efira les a tournés : "On avait des scènes d'intimité très fortes et ça s'est tourné d'une manière extrêmement... j'ai même pas envie de dire respectueuse, c'est tellement une évidence quand quelqu'un est intelligent." Yann Barthès lui a également demandé si elle avait eu un mot à dire sur la validation des scènes en post-production. L'actrice a répliqué : "Est-ce que je valide les scènes de sexe ? Est-ce que je suis au montage de Paul Verhoeven pour dire de prendre ce plan-là plutôt qu'un autre ? Non, et je ne voudrais pas l'être." Cependant, elle a assuré voir les scènes "en amont" avant de préciser : "C'est comme une chorégraphie. Avec Daphné Patakia, on avait une entente, on pouvait proposer des choses. Une scène au lit, ce n'est pas juste la sexualité, l'intime est beaucoup plus large."