Jean Dujardin : Le Daim lui a donné "envie de laper" l'eau d'un torrent

Jean Dujardin : Le Daim lui a donné "envie de laper" l'eau d'un torrent©atelier de production, DR

Marine de Guilhermier, publié le 15 mai

C'est ce soir qu'aura lieu l'ouverture d'une des prestigieuses sections parallèles du Festival de Cannes, la Quinzaine des Réalisateurs, avec la projection du nouveau film de Quentin Dupieux, "Le Daim". Un long-métrage pour lequel Jean Dujardin s'est, à plusieurs reprises, pris pour un animal...

Dans "Le Daim", Jean Dujardin incarne Georges, un homme "qui quitte tout pour acheter un blouson en daim", comme l'explique l'acteur dans une interview à L'Obs publiée ce matin. Très vite, l'adoration du personnage pour sa veste va virer à l'obsession et le pousser dans "une folie tueuse".

"Dans Le Daim, je suis un singe"

Pour donner corps à cette folie, l'acteur oscarisé n'a pas suivi le schéma habituel, lui qui confie : "Voir un acteur qui joue la folie, c'est un peu fatigant. On voit la composition. Les Américains sont très forts pour ça. Mais ils vont très loin, ils se rasent la tronche, ils deviennent dingues... Alors que la dinguerie peut être très normale." Non, lui a préféré faire ressortir son côté animal. "Pour Georges, avec Quentin (Dupieux), on se disait souvent : singe. (...) Dans 'Le Daim', je suis un singe. Un mec qui aurait tout effacé, qui aurait fait un reset. Totalement sur veille, mais pas crétin non plus", indique-t-il.

Et quand L'Obs lui demande s'il y a eu de l'improvisation lors du tournage, Jean Dujardin se prend à raconter une drôle d'anecdote : "Avec Quentin, on roulait beaucoup en voiture. Une fois, j'ai vu un torrent. Comme Georges a ce côté animal, j'ai dit : 'Tiens, j'ai envie de laper.'Je me suis couché au bord de l'eau, et j'ai lapé. Comme une bête, quoi." Ça, c'est un acteur habité !

Les commentaires sont désactivés pour cette page.