Julia Ducournau inspirée par un horrible cauchemar pour Titane : elle raconte

Julia Ducournau inspirée par un horrible cauchemar pour Titane : elle raconte©JACOVIDES-BORDE-MOREAU, BestImage

, publié le 15 juillet

Quatre ans après "Grave", Julia Ducourneau a présenté le 13 juillet 2021 son nouveau film, "Titane", en sélection officielle du Festival de Cannes. À cet occasion, la réalisatrice s'est entretenue avec LCI le 14 juillet dernier. Dans cet entretien, elle révèle comment cette fable horrifique lui est venue à la suite d'un troublant cauchemar.

Julia Ducournau est sans aucun doute une des meilleures représentantes du cinéma de genre à la française à l'heure actuelle. Quatre ans après son coming-of-age cannibale "Grave", elle revient cette fois-ci avec "Titane", une nouvelle histoire sanglante et horrifique portée par Vincent Lindon et Agathe Rousselle. Dans une nouvelle interview, la réalisatrice a expliqué que l'idée de "Titane" lui était venue suite à un cauchemar récurrent où elle était "enceinte" et "accouchai(t) de pièces de moteur."

Retrouvez "Grave" de Julia Ducournau sur la Vidéo à la demande de la TV d'Orange !

Un film "sur l'amour"

"C'est un cauchemar que j'ai fait pendant longtemps et j'ai toujours trouvé l'image très intéressante. Je me suis toujours dit aussi que j'essaierais de l'interpréter d'une certaine manière. Ça a sûrement guidé l'esthétique du film, énormément même", a-t-elle ainsi déclaré à LCI. Toutefois, Julia Ducournau avoue avoir avant tout cherché à faire un film "sur l'amour" : "C'était périphérique dans 'Grave' et là je voulais placer cette thématique au centre : jusqu'où aller dans l'acceptation inconditionnelle et totale de quelqu'un." Connue néanmoins pour son sens du gore et du body horror, Julia Ducournau aura créé quelques émules. Comme "Grave" en son temps, la projection de "Titane" à Cannes auraient ainsi entrainé quelques malaises et l'évacuation de plusieurs spectateurs.